Comment générer du trafic vers votre site e-commerce

Dans le cadre du « faire connaitre » et du « faire venir », vous allez devoir vous rendre visible. Voici les actions principales qui vous permettront de générer du trafic qualifié vers votre site e-commerce (si la stratégie de mots clés est bonne) :

Optimisez votre SEO

Un chapitre complet est consacré au référencement naturel, pas question ici de parler de technique, mais plutôt de grands principes qui dureront toujours dans le temps.

Le contenu reste et restera toujours la matière principale pour avoir de bonnes positions, quelques soient les évolutions des algorithmes des moteurs et toute la technique autour. Un contenu de qualité sera toujours la base d’un bon référencement.

C’est le moyen le plus rentable à moyen, long terme pour être visible, bien entendu, si la stratégie et les méthodes employées sont bonnes !

80% des ventes sont faites via la longue traîne, à savoir des recherches comportant plus de 3 mots. Souvent l’erreur est commise de vouloir se placer sur des expressions trop génériques, ce qui demande plus d’efforts car plus de concurrence, et génère finalement un trafic moins qualifié. L’analogie dans le monde réel est simple : quand vous entrez dans un magasin de chaussures, si vous dites « je veux des chaussures » au vendeur, il va vous poser des questions, vous faire essayer plusieurs paires, répondre à vos questions… et vous ne repartirez pas forcément une paire aux pieds. En revanche, si vous rentrez dans le magasin en disant « je veux des chaussures ; des tennis noires Asics en 43 » : si le vendeur vous présente la paire, vous l’achetez et repartez avec.

Tout simplement parce que vous savez ce que vous voulez, et que vous êtes mûr pour acheter. Votre stratégie de mots clés doit reposer sur ce principe !

Misez sur des campagnes PPC

La méthode consiste à payer des mots clés au clic pour être affiché en haut de page des résultats de recherche. Là aussi la théorie de la longue traine est valable. Toutefois vous pourrez aussi faire le choix d’attirer un public plus large pour vous faire connaitre dans un 1er temps ou contrer vos concurrents.

Idéalement votre stratégie doit être en lien avec votre SEO, afin de ne payer des mots clés alors que vous êtes déjà placé en résultats naturels. Sauf dans un objectif de saturation des moteurs (occuper plusieurs positions sur une même page de résultats).

Offrez de la visibilité à vos produits sur les places de marché

Les places de marché sont des sites du type d’Amazon, à savoir des distributeurs qui vont vous offrir de la visibilité sur vos produits, générer des ventes selon les plateformes, avec une commission ou un abonnement en contrepartie.

Chaque place de marché a ses critères d’affichage, d’inscription et de tarification. Le choix des sites qui proposeront vos produits est capital, et reposera sur le trafic, la notoriété, l’image, la qualité du site, le domaine d’activité et les conditions financières.

Développer vos communautés sur les réseaux sociaux

Selon votre cible, et si elle est B to B ou B to C, vous opterez pour des réseaux différents. La stratégie consiste à développer une communauté de fans, pour en faire à terme des ambassadeurs de la marque. Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter, LinkedIn, sont autant de supports qui peuvent s’avérer pertinents, mais il est à noter qu’une présence sur chacun d’entre eux vous sera couteuse si vous sous-traiter (entre 700 et 1500 par support), et chronophage si vous gérer en interne.

Selon votre activité, notez que la publicité sur Facebook peut être un bon moyen pour augmenter le nombre de fans de votre page, où même générer des ventes. La puissance du système réside dans la possibilité de cibler précisément votre audience, selon ses habitudes de navigation, ses affinités de contenus, sa localité, son sexe, son âge. Depuis peu vous avez aussi la possibilité d’avoir une e-shop au sein même de votre profil, avec des liens directs vers vos produits.

Ne négligez pas la vidéo YouTube

C’est probablement le canal qui prend le plus d’ampleur, la vidéo est le contenu le plus vu, le plus partagé. En France, YouTube est la 4e chaine de TV tous supports confondus, derrière TF1, M6 et France 2.

Si vous êtes en capacité de produire des vidéos, des démos de produits, des tutos, alors vous devez avoir votre propre chaine. Le gros avantage est que tout est hébergé par YouTube, avec une possibilité de visionnage via une fenêtre d’extraction, utilisable sur votre site internet, les réseaux sociaux. Vous trouverez difficilement mieux en solution fiable et gratuite.

Si vos vidéos sont bien tagguées, associées correctement aux mots clés à fort potentiel, vous pourrez générer des vues, et donner un petit coup de boost à votre SEO par la même occasion. Avec un tutoriel vous faites d’une pierre deux coup : sur votre site vous guidez les gens, en dehors vous faites de l’acquisition sur des expressions du type « comment réaliser un objet publicitaire personnalisé » par exemple.

Par ailleurs, YouTube a lui aussi son système de publicité, beaucoup moins cher que la télé. Vous pouvez payer pour vous afficher en bandeau dans la partie basse de la vidéo, ou avant sa diffusion, avec une petite séquence de quelques secondes ou plus sur vous ou vos produits. Là aussi tout l’avantage est dans la qualité du ciblage. Vous pouvez choisir très précisément qui vous voulez toucher par âge, sexe, localité, heure de visionnage, type de vidéo regardé, CSP…

Déployez l’inbound marketing automation

Tout a déjà été dit précédemment. L’outil renforce le ciblage de l’audience et la connaissance de vos prospects, pour leur fournir les informations qu’ils souhaitent au moment opportun de manière automatique, et petit à petit les convertir en client. La réflexion en amont est conséquente est mérite d’être accompagnée.

La technique du Store to web

Si vous avez des points de vente physiques, c’est un très bon moyen, pas cher, de faire connaître votre site internet. Vous aurez probablement un transfert de CA mais globalement vous resterez gagnant.

La pratique consiste à inciter vos clients boutique à aller sur internet, par exemple en générant des coupons avec des remises valables uniquement sur le site, que vous pouvez remettre en caisse à tous vos clients. Ce sera l’occasion de collecter leurs coordonnées s’ils créent un compte et de donner une impulsion à votre activité en ligne.